Skip to content

Les avantages

Les principaux avantages des procédés de forgeage sur les autres techniques sont :

  • l'amélioration des caractéristiques mécaniques du métal,
  • le gain de matière mise en œuvre et la réduction du temps d'usinage.

Amélioration des caractéristiques mécaniques

La déformation du métal, sous l'effet des chocs ou de la pression, engendre un grand nombre de phénomènes métallurgiques.

Seule la forge garantit la cohésion interne du métal et améliore ses caractéristiques mécaniques grâce à l’orientation des fibres de la matière.

Le corroyage

Le corroyage provoque un resserrement et une réorientation, dans une ou plusieurs directions privilégiées, des cristaux du métal par l'action d'un travail de déformation, quelle que soit l'opération de forgeage qu'il subit.

Le corroyage se mesure par un coefficient, le taux de corroyage T, qui est le rapport de la section de départ du lingot S0 à la section de l'ébauche obtenue S1 : T = S0 / S1.

Le fibrage

Le forgeage induit le fibrage du métal. Ce terme fait référence à l'orientation globale de la structure du métal en s'adaptant à la géométrie de la pièce.

Le fibrage donne à la pièce forgée de meilleures caractéristiques dans ces directions, notamment une meilleure tenue à la fatigue (c'est-à-dire aux effots alternés et répétés).

Gain de matière et réduction du temps d'usinage

En réduisant leur poids et leur volume, la forge permet d’optimiser la taille des pièces et leurs performances mécaniques. 

La pièce brute de forge est très proche géométriquement de la pièce finale, ce qui limite les reprises d'usinage et le gâchis de matière.